112 et Jagged Edge réunis sur « Both Of Us »
20 octobre 2017
Chanté Moore – Cover Me In Snow
23 octobre 2017

A cause du label d’un artiste, Billboard change le procédé de son classement des singles

Billboard est un peu l’arbitre dans le game musical qui détermine le classement des morceaux les plus en vues et ce, chaque semaine. Il y a une semaine, c’est le rappeur new-yorkais Post Malone qui en prenait la tête avec son titre Rockstar en compagnie de 21 Savage, détrônant ainsi la rappeuse montante Cardi B et son Bodak Yellow qui était en tête des charts pendant 3 semaines consécutives. Pendant ce règne de Cardi B, c’était Post Malone qui était à la 2ème place sans pouvoir la détrôner, un peu comme Vegeta qui essaie de rattraper San Goku dans Dragon Ball.

Le succès du titre Rockstar repose en grande partie sur les plateformes de streaming comme Spotify, Deezer ou Youtube, qui sont à l’origine de la controverse. En effet, Post Malone doit beaucoup à Youtube dans sa conquête de la 1ère place du Hot 100 Singles Charts avec ses 55 millions de vues. Son label, Republic Records, a utilisé un tour de passe-passe avec la vidéo de Rockstar. Celui-ci a publié un clip de 3:38 en septembre, qui est la durée de la chanson mais en y incorporant uniquement une boucle du refrain. Pendant plus de 3 minutes donc, les auditeurs entendent uniquement le refrain, sans avoir accès aux couplets des 2 protagonistes de la chanson. Dans la bio, on retrouve des liens qui mènent directement aux différentes plateformes de streaming pour en booster les vues. Cela est ingénieux de la part du label puisque ceux qui se rendent compte qu’ils n’ont accès qu’au refrain vont d’office cliquer sur les liens tels que Spotify ou Deezer pour écouter le titre. Cela crée donc une double comptabilisation des vues !

Pour certains, il s’agit là d’un stratagème marketing ingénieux alors que d’autres y verront une tentative frauduleuse pour obtenir des certifications, et donc plus d’argent. C’est pourquoi Billboard a tenu à réagir en mettant en place un nouveau système de comptabilisation. Dans un communiqué de ce jeudi 19 octobre, celui-ci a décidé d’accorder plus d’importance dans son système aux plateformes de streaming payantes, aux détriments de ceux qui sont gratuits, types Youtube. Mais ça ne s’arrête pas là puisque, jusqu’ici on tenait compte des vues de clips dans la consolidation du classement, ce qui ne sera plus le cas.

Le principal protagoniste, Post Malone, a réagi et ce via les réseaux sociaux. C’est à travers son Twitter qu’il s’est exprimé avec 2 tweets dont le 1er est très explicite « Fuck you », on ne peut plus claire. Ensuite il a tempéré son message en disant que « à chaque fois que tu vis tes rêves, il y a toujours quelqu’un pour te les arracher ». Malgré le fait qu’il n’y soit pour rien, il pâtit du stratagème mis en place par son label.

Affaire à suivre donc surtout que le fait de trafiquer ses vues est devenu monnaie courante…

https://www.youtube.com/watch?v=_209r9TMB4M