Janet Jackson – Dammn Baby
4 mai 2016
Janet Jackson dévoile le clip de « Dammn Baby »
5 mai 2016

Faisons la connaissance de SuCh

SuCh est une chanteuse de Soul/R&B. Elle est née à Boston, et a grandi un peu partout aux États-Unis. Elle a sorti 2 albums jusqu’à présent : Stretch Marks en 2012, et Trial and Error en 2014. Elle nous a consacré un peu de son temps pour répondre aux questions de SoulRnB avant son concert du 6 mai au Bizz’Art.

Bonjour SuCh ! Comment vas-tu ?
Je vais très bien ! Merci de m’avoir invitée.

Pour les personnes qui ne te connaissent pas, peux-tu te présenter ?
Je m’appelle SuCh (« such », comme le mot), et je viens de Denver, dans le Colorado.

Such 3

L’an passé, tu as fait la tournée Soul City Tour (elles ont commencé à Paris, puis elles sont allées à Londres, Birmingham, Manchester, et Amsterdam), avec Maryanne Ito, Carmen Hendricks, Carol Riddick, et Tristan. Êtes-vous restés en contact ?
Bien sûr ! Nous sommes devenues très proches. Comme je te le disais un peu plus tôt, nous avons un groupe sur Whatsapp, et nous nous parlons, nous nous tenons au courant de nos nouveautés. Je leur parle tout le temps. Nous sommes devenues vraiment très proches. C’était une tournée très spéciale que je n’oublierai jamais.

Est-ce que vous pensez enregistrer un album en commun ?
Je ne sais pas. Ce n’est pas encore d’actualité, mais j’imagine bien des collaborations à l’avenir.

Il y a quelques jours, tu étais à Vienne, et tu étais avec un bassiste colombien, qui s’appelle Juan García Herreros, aussi surnommé Snow Owl.

Oui, et c’est un bassiste incroyable. Il a gagné un Grammy latino, et j’apparais sur son album, son nouvel album qui s’appelle The Blue Road, et j’ai pu jouer avec lui au château de Freistritz pour le festival International Jazz Day, qui était génial ! C’était une expérience formidable !

Comment s’est passée la collaboration ?
Eh bien, en gros, nous nous sommes rencontrés aux Grammys. Et c’est pourquoi j’aime tellement la Grammy Foundation, c’est qu’elle permet de mettre en contact des musiciens du monde entier. Et quand j’avais envoyé Sugar Maple pour les Grammys (à l’automne 2015), j’avais envoyé ma chanson à tout le monde, il l’a entendue, il l’a aimée, et m’a dit qu’il allait enregistrer un album en début d’année 2016, et il voulait que je passe une audition pour une de ses chansons. Donc il me l’a envoyée, j’ai passé l’audition, et son équipe et lui m’ont appelée et ils m’ont dit « nous voudrions que tu la chantes ». Donc c’était une expérience très, très spéciale. Pouvoir aller en Autriche était un de mes rêves qui s’est réalisé.

Pourra-t-on s’attendre à entendre sa voix sur ton album ?
C’est un bassiste, donc ce ne sera pas sur mon prochain album, mais je pense qu’on pourra collaborer à l’avenir.

Such

À quoi pourra-t-on s’attendre de ton concert qui aura lieu vendredi ?
Ça va être très sympa ! Il y aura mon orchestre, nous allons bien nous amuser. Ce à quoi tu peux t’attendre, c’est que quand tu partiras, et n’importe quelle personne qui viendra au concert repartira avec une idée bien précise de qui est SuCh, et c’est très important pour moi. Je veux que tu sois capable de t’identifier avec ma musique, et repartir en te disant « je connais désormais SuCh, je vois d’où elle vient », et c’est ce que j’aime.

J’imagine que tu joueras tes albums…

Oui, je chanterai les chansons des mes albums, de géniales reprises, et ça va être la fête !

Tu as récemment repris Maybe I’m Amazed, de Paul McCartney. Comment ça s’est passé ?
En fait, c’est intéressant car mon manager et moi discutions du fait que nous aimons tous les 2 les reprises, et comme tu le sais, la chanson A Woman’s Work de Maxwell avait été chantée à l’origine par une femme, et il l’a reprise d’un point de vue masculin, ce qui était vraiment bien. Donc nous discutions de ça, et il m’a dit « tu devrais reprendre Maybe I’m Amazed de Paul McCartney, est-ce que tu connais cette chanson ? », et je lui ai répondu « en fait, oui, je la connais » car il se moque toujours de moi en disant « tu es tellement jeune, tu ne connais probablement pas ces vieilles chansons » (elle est née en 1985), et en fait, oui, je connaissais cette chanson. Et je me suis dit « c’est une super idée ! » et tu sais cette chanson est iconique, c’est un classique ! Tu ne peux pas ne pas la reprendre telle quelle, et donc ça m’a pris un peu de temps avec les arrangements, mais c’était vraiment bien.

Prince est décédé il y a quelques semaines. Était-il une de tes inspirations et à quel point était-il influent ?
Il y a des personnes, dans l’histoire de la musique, et où ils n’étaient pas conscients du fait qu’ils ont eu un impact sur toi, comme Stevie Wonder, ou Prince. Prince a fait une telle différence dans la musique, en général, que les gens sont fans de lui. Donc, je pense, que pour Prince, ça a été une mauvaise surprise, car quelques fois, je me demande « où sont passés les autres ? », comme Michael Jackson, ou Whitney Houston. Ça m’a vraiment fait mal. Il y a une chose que j’adorais à propos de Prince, c’est qu’il était, je pense, très authentique, toujours fidèle à lui-même. Et j’avais l’impression qu’il essayait d’imiter quelqu’un d’autre, et c’était lui. Il était un incroyable musicien. J’aurais aimé le voir en concert. Je n’ai jamais pu le voir en concert, et ça me fait mal au cœur. J’aurais aimé le voir car j’ai entendu ici et là à quel point il était incroyable sur scène.

Est-ce qu’il a eu une influence sur ta musique ?
Je le pense, oui. Je ne sais pas s’il l’a influencée directement, mais c’est sûr qu’il a eu une influence. C’est comme ces personnes qui ont affecté l’histoire de la musique en général, et c’est certain qu’il m’a influencée, comme l’a fait Michael, ou comme l’a fait Stevie. Ils ont eu tellement d’influence que c’est impossible que ma musique n’ait pas été affectée.

Such 2

Si tu devais écrire pour une autre artiste, qui choisirais-tu et pourquoi ?
C’est une bonne question. J’aimerais écrire pour Lianne La Havas, je l’adore. J’aimerais écrire pour Emeli Sandé, j’aimerais écrire pour Fantasia. J’adore Jessie J, et j’adorerais écrire pour elle.

Qui trouve t-on sur ta playlist en ce moment ?
J’ai des playlists pour plein de choses : j’ai ma playlist pour la voiture, mon fils a sa propre playlist (elle a un garçon qui a 5 ans), j’ai une playlist pour faire la fête, et qui est composée de chansons uptempos. Faisons le point : Il y a Jessie J, Ledisi, Robert Glasper, Faith Evans, Lalah Hathaway, Avery Sunshine, Boyz 2 Men… J’adore le R&B des années 90 ! J’ai les albums de Brandy, Aaliyah, Monica, Jagged Edge, Mary J. Blige, 112, Tupac, Biggie, Toni Braxton, Brownstone, 702, Xscape. J’ai aussi du R&B contemporain, comme Tank, Ginuwine, Tyrese, TGT, Usher, Jamie Foxx. Quand j’ai quitté le Massachussetts pour aller à New York, c’est à ce moment où j’ai commencé à m’intéresser au rock, et au soft rock alternatif, comme Pink, Paramore, Shakira, Macklemore, Justin Timberlake, Christina Aguilera, Janelle Monáe, Elle Varner, Jennifer Hudson, Charlie Wilson, Missy Elliott, Groove Theory, Zhane, Sam Smith, Ariana Grande, Ellie Goulding, Black Eyed Peas, Maxwell, Jill Scott, Erykah Badu… J’adore Sara Bareilles, elle est incroyable! J’adore Sam Hunt, il rappe, et il chante, mais ça reste de la country, et c’est très sympa! J’aime Hunter Hayes, Lady Antebellum. Ah, et je ne t’ai pas parlé de ma playlist rock : il y a Police, Genesis, Bryan Adams, The Script… J’aime aussi Michael Bolton, Bruno Mars.

Such 5

Parlons maintenant de ton premier album, Stretched Marks. J’ai beaucoup écouté tes 2 albums dernièrement, et je les ai écoutés en boucle. Il me semble que le premier album est plus personnel que le second. Comment s’est passé l’enregistrement ?
Eh bien, le premier album a entièrement été enregistré dans mon sous-sol. Le second album a probablement été enregistré à 60 % dans mon sous-sol, et à 40 % autre part. J’avais de vrais instruments de musique, et je ne pouvais pas faire tout ça dans mon sous-sol, donc par exemple Open Book, ou Under My Skin ont été enregistrés dans un vrai studio, c’est pour ça que tu peux entendre de vrais instruments. Les 2 albums sont très personnels. J’écris de mon point de vue, et où je peux être authentique. Toutes les chansons ne sont pas à propos de moi, mais il y a certaines chansons où je peux rentrer dans le personnage, ou des chansons où je peux être honnête. Le premier album est un album que j’ai fait juste après avoir été infirmière. Après American Idol (elle est arrivée dans le top 60 de la 11ème saison), je suis rentrée à la maison, et j’ai su que je pouvais arrêter mon travail. Je me suis dit « je ne sais pas ce que je vais faire, mais je veux enregistrer un album », et c’est ce que j’ai fait. Avec tous les événements qui se produits et qui m’ont emmenée à cet album, j’avais l’impression de m’étirer, que je grandissais beaucoup, et c’est pour ça que l’album s’appelle Stretched Marks.
Le vergetures sont des cicatrices qui apparaissent quand il y a beaucoup de croissance sur une très courte période de temps. Quand nous pensons à ces vergetures, nous pensons à quelque chose de moche, quelque chose que nous voulons cacher, mais nous devrions en être fiers, car cette cicatrice représente quelque chose par laquelle tu es passé(e), et pourquoi ne pas en être fier(e), que ce soit une cicatrice physique ou pas. C’est quelque chose qui doit être célébré, et non être vu avec dégoût. Je grandissais à pas de géant, j’ai eu ces cicatrices, et je suis passée par ces expériences qui m’ont fait grandir, d’où le nom de cet album.
Pour Trial and Error, c’est toujours à propos de la croissance, et c’est en gros les 2 années qui ont suivi l’écriture de Stretched Marks, où je devais sortir de ma zone de confort, et à de nombreuses reprises peut-être que je suis tombée, mais je me suis relevée. J’ai eu l’impression que je grandissais toutes les secondes, tous les jours, et chaque expérience m’a forcée à grandir. C’est génial !

Est-ce que les paroles sont personnelles ou issues d’expériences personnelles ?
Beaucoup d’entre elles le sont. Je prends l’inspiration là où elle vient. Par exemple, sur mon second album, pour la chanson You, je me suis inspirée du personnage que j’interprétais, Celie, dans la pièce The Color Purple, et je l’ai imaginée écrire une chanson aujourd’hui et à quoi cela ressemblerait. J’ai écrit la chanson du point de vue de ce personnage. Pour d’autres chansons, je les écris en entendant des conversations dans le train, dans le bus, où que ce soit, même dans le journal. Pour la chanson Wake Up Call, sur mon second album, je l’ai écrite après que ma sœur et moi avons eu une conversation sur la violence des armes à feu.

Such 1

Que pouvons-nous te souhaiter pour l’avenir ?
J’ai la certitude que nous sommes tous talentueux et nous avons des dons. Le mien est de faire de la musique, et c’est ma manière d’être reconnaissante au monde entier, de rester connectée à l’humanité, et faire partie de cette planète. Un des meilleurs vœux qu’une personne pourrait me souhaiter est que je n’oublie jamais cela.

Que voudrais-tu dire aux lecteurs de SoulRnB ?
J’aimerais que vous me rejoignez dans ce voyage, que nous restions en contact. Comme tu le sais, je suis très active sur les réseaux sociaux. Mon compte Twitter est @such, mon Instagram est @iamsuch, ma page Facebook est www.facebook.com/iamsuch, mon Snapchat est @iamsuch, et mon site internet est www.iamsuch.com

Merci d’avoir pris le temps de répondre à mes questions !

Interview réalisée par Ivan R.

Rejoignez SuCh sur Twitter, Instagram et Facebook.