La sélection #SoulRnB de la rédaction N°163
24 mai 2015
Lenny Harold – You
25 mai 2015

SoulRnB OST : Boomerang

En ce dernier jour du Festival de Cannes, SoulRnb se mets également à l’heure du cinéma et vous propose une nouvelle rubrique dédiée aux Bandes Originales de films. Pour cette première chronique nous vous proposons de redécouvrir celle du film Boomerang.

 

boomerang

 

Boomerang est un film américain de 1992 du réalisateur Reginald Hudlin (House party, 1990). Cette comédie nous raconte les péripéties de Marcus Graham, séducteur à qui aucune femme ne semble résister. Aucune mise à part Jacqueline, son nouveau chef, qui semble désespérément indifférente à ses charmes de Don Juan. Mais lorsque Marcus, en désespoir de cause, va se consoler auprès d’Angela, Jacqueline décide de le récupérer…

Bien qu’il ne reçu qu’un accueil mitigé de la critique, le film fut un véritable succès commercial, engrangeant plus de 130 millions de dollars à travers le monde, et regorge de scènes hilarantes.

La distribution est impressionnante car outre Eddie Murhpy, nous retrouvons, Robin Givens (qui venait de divorcer de Mike Tyson), David Alan GrierMartin Lawrence, Tisha Campbell (Ma famille d’abord), Halle Berry et Chris Rock (alors tous deux inconnus du grand public) ainsi que Grace Jones et Eartha Kitt dans des rôles totalement improbables.

Mais au-delà du film c’est à l’accompagnement musical de ce dernier que nous allons nous intéresser car là aussi il y a du beau monde.

A l’origine la partie instrumentale devait être produite par Marcus Miller et la BO par le duo LA Reid / Babyface. Cependant les lignes de démarcations entre les deux ont rapidement évoluées compte tenu de la qualité de cette dernière. Reginald Hudlin expliquera ainsi qu’à certains moments du film la partition musicale est une interpolation des titres de la BO.

L’album du film atteindra la 4ème place du Billboard 200 et se classera 1ère du Top R&B/Hip Hop Albums. Plusieurs des chanson qui en sont issues auront également les honneurs des classements dont le mythique End Of The Road des Boyz II Men qui restera 13 semaines au sommet du Billboard Hot 100, effaçant le précédent record de 11 semaines détenu par Elvis Presley.

Parmi les autres interprètes de cette BO ? que du lourd ! jugez plutôt. Babyface, Aaron Hall feat. Charlie Wilson, Johnny Gill, Shanice, A Tribe Called Quest, PM Dawn, Keith Washington, Kenny Vaughan, ou encore un surprenant LaFace Cartel où l’on retrouve Damian Dame, Highland Place Mobster et les TLC. Mais n’oublions pas également une petite débutante nommée… Toni Braxton.

Une dose de New Jack Swing, un zeste de Hip Hop Soul et un soupçon de R&B… Voilà assurément pour moi l’une des toutes meilleures Bandes Originales de films qui existent ! Mais je vous laisse vous faire votre idée.

En Bonus quelques petites anecdotes :

– Le titre 7 Day Weekend se retrouve uniquement dans la BO, il n’est pas présent dans le film.

– C’est en visionnant le passage où Halle Berry et Eddie Murphy se disputent (et que celle-ci lui dit « love should’ve brought your ass home last night ») que LA Reid s’est dit que la réplique ferait un bon titre de chanson. Ils écriront dans la foulée Love Shoulda Brought You Home.

Toni Braxton n’était pas sensée interpréter la version finale de cette chanson. Son rôle à l’origine devait de limiter à la démo. Ce sont Babyface et LA Reid qui ont proposé à Réginald Hudlin de conserver Toni, lui permettant ainsi de lancer sa carrière de chanteuse.